La ville du Gosier regorge de richesses patrimoniales comme :

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]

Les Forts

Le Fort « Fleur d’Epée »
Riche de son passé, il témoigne des luttes entre les Anglais et les Français au 18ème siècle. Aujourd’hui, le lieu a conservé toute son âme ; des expositions artistiques et des manifestations culturelles s’y déroulent régulièrement. Sa position stratégique offre par ailleurs une vue panoramique sur la baie du Gosier.

Le Fort Louis
Situé sur un morne, du côté de Bas-du-Fort, ce dispositif de défense construit à la fin du 17e siècle fut témoin de batailles contre les Anglais au 18e et au début du 19e siècle.

Les monuments

L’Église Saint Louis, érigée en 1658, doit son nom au roi Louis IX, Saint Patron de la ville du Gosier.

La stèle commémorative de l’abolition de l’esclavage
Située à la pointe des Salines, elle commémore le débarquement de Victor Hugues (1762-1826), Commissaire national en Guadeloupe, qui émancipa les esclaves de l’île. Le décret de convention National du 04 Février 1794 abolissant l’esclavage pour la 1ère fois en Guadeloupe y est affiché.

La chapelle de Mare Gaillard
Lieu de culte et de recueillement typique des années 60.

Le monument aux morts
Situé sur le Boulevard du Général de Gaulle, ce site rend hommage aux 1 470 guadeloupéens morts durant la 1ère Guerre Mondiale.

Les moulins

Le moulin de Bernard témoigne d’un riche passé cannier (il se situe à Mare Gaillard). Il se trouve sur une propriété privée.

L’ancienne distillerie de Saint Félix
Elle se trouve sur une propriété privée. On peut cependant apercevoir son moulin au n°4, impasse Distillerie route de Pliane, après le rond point de St Félix.

Musée

Le musée « Costumes et Traditions » (le seul de la Caraïbe) vous propose de découvrir l’histoire de la Guadeloupe au travers des costumes traditionnels mis en avant dans des scènes de la vie d’antan.

Haut de page

Infos lettre